top of page

Häufig gestellte Fragen.

Sie finden hier die Antworten auf die am häufigsten gestellten Fragen über unsere Produkte und unsere Dienstleistungen.

Sie finden nicht die Antwort, die Sie benötigen? Wenden Sie sich an unser Team. Wir werden Ihnen mit Vergnügen helfen.

  • Comment fonctionne un détecteur de fumée BRUNATA-METRONA ?
    Les détecteurs de fumée BRUNATA-METRONA fonctionnent selon le principe de la lumière diffusée. Ce procédé permet d’analyser le comportement de la lumière réfractée ou diffusée. À partir d’une certaine concentration de fumée dans la chambre de fumée, la lumière de la diode électroluminescente (émetteur) se dirige vers une cellule photoélectrique (récepteur) et déclenche une alarme sonore.
  • Quelle est la différence entre un détecteur de fumée et un détecteur avertisseur de fumée ?
    Chez les clients privés, le terme officiel pour les détecteurs de fumée est le détecteur avertisseur de fumée. Dans les locaux commerciaux, on utilise des détecteurs de fumée, qui font partie intégrante du système d’alarme incendie. Par souci de simplicité, BRUNATA-METRONA utilise le terme « détecteur de fumée », car cette expression est passée dans le langage courant.
  • Comment les personnes sourdes/malentendantes peuvent-elles être alertées en cas d’incendie ?
    Nous recommandons de combiner notre détecteur de fumée Ei650 et notre détecteur de fumée « star » avec le produit lisa Alarmo de la société Humantechnik GmbH (e-mail : info@humantechnik.com). Après équipement de l’immeuble, l’utilisateur ou le propriétaire concerné peut s’adresser directement à l’audioprothésiste ou au fabricant. Pour les deux variantes, en cas d’incendie, l’alarme du détecteur de fumée est transmise aux unités de réception de la société Humantechnik (par ex. lampes flash, récepteurs de vibrations, coussins vibrants, etc.)
  • Où faut-il installer les détecteurs de fumée ?
    La planification et l’installation des détecteurs de fumée sont définies dans la directive d’application DIN 14676. Ainsi, les détecteurs de fumée doivent être installés au plafond, si possible au centre de la pièce. Pour garantir une surface de surveillance de 60 m² maximum, la hauteur maximale de la pièce ne doit pas dépasser 6 m. Nous recommandons toujours de placer le détecteur à une distance minimale de 50 cm des murs et des autres objets.
  • Dans quelles pièces est-il nécessaire d'installer un détecteur de fumée ?
    Au Luxembourg, la nouvelle obligation d’installer des détecteurs de fumée à partir du 1er janvier 2020 (pour les nouvelles constructions) et à partir de 2023 pour tous les bâtiments, impose l’installation d’au moins un détecteur de fumée par chambre à coucher, ainsi que dans les voies d’évacuation et les couloirs. Les détecteurs de fumée doivent être installés et utilisés de manière à ce que la fumée d’incendie soit détectée et signalée à temps. Pour une protection optimale, BRUNATA-METRONA recommande d’équiper chaque pièce d’un détecteur de fumée, à l’exception des cuisines et des salles de bains.
  • Comment les espaces communs sont-ils gérés ?
    Actuellement, l’équipement des espaces communs n’est pas exigé par la loi. La norme DIN 14676 argumente à ce sujet comme suit : « Ces pièces ne sont pas directement associées à un logement et ne sont pas non plus prévues pour le séjour permanent de personnes. Pendant les périodes où des personnes y séjournent, il faut supposer qu’elles sont pleinement conscientes des dangers et qu’elles sont en mesure de les détecter à temps pour pouvoir réagir de manière adaptée ». Remarques : - Si les espaces communs sont équipés de détecteurs de fumée, il est important d’informer les occupants de l’immeuble sur le comportement à adopter en cas d’incendie. - La formation accrue de poussière, les courants d’air, etc. dans ces espaces risquent éventuellement de provoquer de fausses alarmes.
  • Qui est responsable pour l’installation de détecteurs de fumée ?
    Le propriétaire d’un appartement est responsable pour l’installation des détecteurs de fumée.
  • Est-il possible de peindre les détecteurs de fumée ?
    Non. Il est interdit de peindre, de couvrir ou de masquer les détecteurs de fumée.
  • Quelles sont les données collectées par le détecteur de fumée « star » ?
    L’appareil effectue les contrôles suivants : - Contrôle de fonctionnement : L’appareil vérifie la tension de la batterie ainsi que les ouvertures d’entrée pour la fumée grâce à une surveillance infrarouge. Si un problème est détecté, le détecteur de fumée émet un signal optique et sonore pour avertir l’occupant. À la fin du mois, ces données d’information d’état collectées sont transmises au collecteur de données. - Contrôle de la distance : Pour garantir un fonctionnement optimal, il est important qu’aucun obstacle ne se trouve dans un rayon de 50 cm autour du détecteur de fumée. En cas d’incendie, la fumée peut atteindre le détecteur de fumée plus rapidement s’il n’y a pas d’obstacle. L’appareil est équipé de trois capteurs ultrasoniques qui surveillent l’environnement une fois par semaine. S’il détecte un objet, le détecteur de fumée émet un signal optique et sonore pour avertir l’occupant. À la fin du mois, ces données collectées sont transmises au collecteur de données. - Détection de démontage : Si le détecteur de fumée reste démonté pendant plus de deux semaines, il émet un signal sonore et optique pour avertir l’occupant. À la fin du mois, ces données collectées sont transmises au collecteur de données.
  • La fumée de cigarette déclenche-t-elle une fausse alarme ?
    La consommation normale de cigarettes ne déclenche généralement pas le détecteur de fumée, sauf si la fumée est soufflée directement dans le détecteur de fumée. Si une fausse alarme se déclenche malgré tout, vous pouvez la désactiver à l’aide du bouton de contrôle. L’alarme est mise en sourdine pendant 10 minutes pour les détecteurs de fumée GENIUS H/Hx et Ei650 et pendant 15 minutes pour le détecteur de fumée « star ». Ensuite, il faut bien aérer la pièce. Si l’alarme retentit à nouveau, appuyez encore une fois sur le bouton de contrôle.
  • Le détecteur de fumée « star » transmet-il des données personnelles ?
    Non, les détecteurs de fumée ne transmettent pas de données personnelles, car ils ne disposent ni de microphone ni de caméra.
  • Le détecteur de fumée peut-il détecter la présence de personnes dans la pièce et ainsi établir des profils de mouvement des occupants ?
    Non, le détecteur de fumée ne peut pas déterminer si des personnes se trouvent dans le logement. Il lui est donc impossible de déterminer leur comportement. Nos détecteurs de fumée ne sont pas équipés de caméras ou d’autres dispositifs de surveillance du logement. Nos appareils garantissent une protection maximale de la vie privée. De plus, grâce à la lecture à distance, notre technicien n’a plus besoin de se rendre chez vous pour effectuer le contrôle de fonctionnement annuel.
  • Y a-t-il un microphone dans le détecteur de fumée ?
    Non, le détecteur de fumée ne contient pas de microphone, mais uniquement un émetteur/récepteur ultrasonique. Ceux-ci fonctionnent dans une plage de fréquences de 40 kHz, alors que la voix humaine se situe entre 80 Hz et 120 kHz. La plage de fréquences utilisée se situe donc en dehors de celle de la voix humaine.
  • Le détecteur de fumée peut-il être influencé ou reconfiguré depuis l’extérieur ?
    Non, la transmission des données se fait exclusivement de manière unidirectionnelle du détecteur de fumée vers le collecteur de données dans le hall d’entrée. Il est donc impossible de l’influencer ou de le reconfigurer depuis l’extérieur.
  • Que faut-il faire si le détecteur de fumée est endommagé ou défectueux ?
    Un détecteur de fumée défectueux ou endommagé doit être remplacé le plus rapidement possible afin d'offrir une protection optimale en cas d'incendie.
  • À quelle fréquence un détecteur de fumée doit-il être vérifié ?
    Conformément à la norme DIN 14676 et afin de garantir une bonne sécurité de fonctionnement, les détecteurs de fumée doivent être contrôlés et inspectés au moins une fois par an. De plus, les résultats de cette inspection doivent être documentés.
  • Le contrôle et l’entretien sont-ils la même chose ?
    Lors de la lecture à distance des détecteurs de fumée, il est nécessaire de faire une distinction entre le contrôle et l’entretien, afin de respecter la norme. Le contrôle peut être effectué par télétransmission, mais l’entretien doit être effectué sur place. Conformément à la norme DIN 14676, l’entretien n’est toutefois nécessaire que si une erreur ou un dysfonctionnement de l’appareil a été détecté lors du contrôle.
  • Que vérifie-t-on lors de l’entretien annuel du détecteur de fumée ?
    Lors de l’entretien annuel du détecteur de fumée, on vérifie si : - les détecteurs de fumée sont opérationnels et qu’il n’y a pas d’altération de leur fonctionnement - les ouvertures d’entrée pour la fumée sont dégagées - il n’y a pas d’obstacles empêchant la pénétration de la fumée d’incendie dans un rayon de 50 cm autour du détecteur de fumée - les détecteurs de fumée ont été démontés de leur socle.
  • L’entretien du détecteur de fumée est-il effectué en même temps que la lecture annuelle ?
    Oui, les deux sont effectués ensemble.
  • Le protocole de contrôle doit-il être signé par le locataire ?
    Selon la norme DIN 14676, les résultats du contrôle et les mesures prises en conséquence doivent être documentés par le technicien. La signature du locataire n’est pas requise.
  • Quelles sont les normes ou directives qui s’appliquent aux détecteurs de fumée ?
    Norme de produit DIN EN 14604 : La norme DIN EN 14604 est une norme de produit européenne qui définit les exigences et les critères de performance des détecteurs de fumée pour les clients privés. Elle définit les méthodes de contrôle et les règles selon lesquelles un détecteur de fumée peut être utilisé dans des logements. Si un détecteur de fumée est contrôlé avec succès par le VdS, il obtient un certificat VdS. Norme d’application DIN 14676 : La norme DIN 14676 définit les exigences minimales pour la planification, l’installation, le fonctionnement et l’entretien des détecteurs de fumée dans les maisons d’habitation, les appartements et tout autre local habitable. Elle distingue explicitement trois procédures d’inspection différentes en fonction des caractéristiques techniques des détecteurs de fumée : - Procédure A : les appareils de type A doivent être vérifiés sur place par notre technicien, car ils ne disposent pas encore de la fonction d’inspection par télétransmission. Ces appareils sont entièrement conformes à la norme de produit DIN EN 14604. Une fois par an, il faut contrôler les capteurs de fumée ainsi que l’alimentation en énergie, contrôler que le détecteur de fumée n’est pas endommagé et vérifier son emplacement. Au moins tous les 30 mois, il faut contrôler les ouvertures d’entrée pour la fumée ainsi que le bon fonctionnement du signal d’avertissement. Conformément aux recommandations de la norme, Brunata procède à un contrôle annuel des détecteurs de fumée. - Procédure B : les détecteurs de fumée de type B vérifient automatiquement chaque année au moins la chambre de fumée, l’alimentation en énergie, les endommagements liés au fonctionnement et le démontage. Selon la configuration technique du détecteur de fumée, le contrôle du signal d’avertissement, des ouvertures d’entrée pour la fumée et de l’environnement est effectué par notre technicien sur place ou automatiquement par télétransmission. La norme recommande de contrôler les ouvertures d’entrée pour la fumée, le fonctionnement du signal d’avertissement et l’environnement du détecteur de fumée tous les 12 mois. Il est toutefois autorisé d’étendre les intervalles de contrôle à 30 mois (ouvertures d’entrée pour la fumée, signal d’avertissement) ou 36 mois (contrôle de l’environnement) si on choisit une inspection sur place. - Procédure C : les détecteurs de fumée de ce type effectuent tous les contrôles de manière autonome et par télétransmission. La norme recommande un transfert de données sur le statut de l’appareil tous les 12 mois. Les détecteurs de fumée de BRUNATA-METRONA correspondent tous à la catégorie C et effectuent toutes les inspections par télétransmission. Nous respectons ainsi votre vie privée, car nos techniciens n’ont plus besoin d’entrer dans votre logement.
  • La norme DIN 14676 impose-t-elle une inspection visuelle ?
    La norme DIN 14676 ne prévoit pas de procédure pour le contrôle régulier des appareils. Par contre, elle définit ce qui doit être contrôlé. En raison des progrès techniques, le type de contrôle n’est pas défini. Pour cette raison, le mot « inspection visuelle » a déjà été remplacé par « contrôle » dans la norme DIN actuelle. Chez BRUNATA-METRONA, nous nous basons sur la norme DIN pour déterminer ce qui doit être contrôlé.
  • La norme DIN 14676 impose-t-elle un entretien annuel ?
    La norme DIN 14676 ne prévoit pas d’entretien annuel. Cependant, le contrôle de fonctionnement doit être effectué chaque année. Si une panne survient pendant le contrôle, un entretien sur place est nécessaire.
  • Quel est l’avantage de la compensation de l’encrassement pour les détecteurs de fumée ?
    Les détecteurs de fumée traditionnels ne peuvent pas faire la différence entre la contamination de l’air par la fumée ou par la poussière. Au fil du temps, il est inévitable que la poussière pénètre dans la zone de détection du détecteur de fumée. Ainsi, l’encrassement de la chambre de fumée augmente. Ceci peut entraîner des fausses alarmes. Les détecteurs de fumée de haute qualité de BRUNATA-METRONA sont équipés d’une compensation de l’encrassement. Grâce à cette compensation, la distance par rapport au signal de base reste toujours la même et le détecteur de fumée ne devient pas plus sensible en raison de l’encrassement. Ainsi, cette prévision du degré d’encrassement augmente la durée de vie du détecteur de fumée et entraîne moins de fausses alarmes.
  • Quel est l’avantage de la prévision du degré d’encrassement sur l’appareil GENIUS H ?
    Pendant le contrôle de fonctionnement, la prévision du degré d’encrassement permet de déterminer si le détecteur de fumée restera pleinement opérationnel au cours des 15 prochains mois.
  • Que signifie l’allumage régulier de la LED sur le détecteur de fumée GENIUS H ?
    L’allumage régulier de la LED signale le bon fonctionnement du détecteur de fumée GENIUS H. Afin d’éviter les nuisances nocturnes, une horloge intégrée réduit automatiquement l’intensité lumineuse de 22h à 6h du matin.
  • Combien de temps un détecteur de fumée peut-il être opérationnel ?
    Les détecteurs de fumée de haute qualité de BRUNATA-METRONA ont une durée de vie de 10 ans. Après cette période, ils doivent être remplacés. Grâce aux batteries longue durée, il n’est pas nécessaire de changer les batteries des détecteurs de fumée de BRUNATA-METRONA.
  • Y a-t-il un risque de responsabilité lorsqu’on apporte des modifications aux locaux (comme par exemple de nouveaux meubles, des lampes) ?
    Si vous effectuez des modifications empêchant la fumée d'entrer dans un détecteur de fumée, celui-ci le détectera et le signalera grâce au contrôle par télétransmission. Cette procédure présente l’avantage d’informer l’occupant s’il y a un problème tout au long de l’année. En cas de problème, vous pourrez ensuite contacter notre service client.
  • Quelles sont les causes d’une fausse alerte ou d’une alarme due à un dysfonctionnement ? Que puis-je faire pour y remédier ?
    Fausse alerte : Une fausse alerte peut être déclenchée par exemple par de la poussière, par les vapeurs d’eau ou de cuisine. Vous pouvez arrêter l’alarme en appuyant sur le bouton test. L’alarme est mise en sourdine pendant 10 minutes pour le détecteur de fumée GENIUS H/Hx et Ei650, et 15 minutes pour le détecteur « star ». Aérez bien la pièce. Si l’alarme devait se redéclencher, appuyer à nouveau sur le bouton test. Alarme due à un dysfonctionnement : Les alarmes de dysfonctionnement sont déclenchées sans raison par le détecteur de fumée. Vous pouvez également arrêter l’alarme en appuyant sur le bouton test. L’alarme est mise en sourdine pendant 10 minutes pour le détecteur de fumée GENIUS H/Hx et Ei650, et 15 minutes pour le détecteur star. Si l’alarme ne se désactive pas de manière permanente, adressez-vous à notre service client durant les horaires d’ouverture. En cas de fausse alerte ou d’alarme due à un dysfonctionnement, par mesure de précaution prévenez vos voisins pour que les pompiers ne soient pas appelés sans raison.
  • Les détecteurs de fumée doivent-ils être dépoussiérés chaque année, pour éviter d’augmenter le risque de fausses alarmes, voire de panne totale ?
    Nos détecteurs de fumée de haute qualité sont dotés de dispositions structurelles et techniques qui garantissent leur utilisation pendant la durée de vie prévue de dix ans. Par conséquent, il est impossible qu’ils soient endommagés par des particules de poussière.
  • Que signifie le label « Q » ?
    Le nouveau label « Q » distingue les détecteurs de fumée de qualité qui répondent à la directive vfdb 14-01. Cette directive impose des exigences plus strictes et des méthodes de contrôle qui vont au-delà des exigences minimales de la norme DIN 14604. Ces détecteurs de fumée présentent les caractéristiques de performances suivantes : - Durabilité certifiée - Résistance accrue aux impacts mécaniques - Réduction des fausses alarmes - Batterie intégrée avec une durée de vie de 10 ans - Résistance climatique accrue - Construction du boîtier améliorée Les détecteurs de fumée de BRUNATA-METRONA répondent aux critères de qualité élevés de la directive vfdb 14-01 de façon à vous garantir une sécurité maximale.
bottom of page